Mes produits

Mes pâtes à crêpes, galettes et blinis sont fabriquées à partir d'ingrédients issus d'une agriculture biologique car j'ai la certitude que les aliments les plus naturels qu'ils soient apportent le bien-être à notre corps. De plus, j'ai recherché des producteurs locaux afin de promouvoir le commerce de proximité.

Je vous propose également certains produits biologiques pour les garnitures de mes galettes, crêpes et blinis.

La certification de mon activité avec des produits biologiques a été délivrée par le Bureau Véritas FR-BIO-10 depuis le 4 février 2014.


UN PEU D'HISTOIRE : Importé lors des croisades et popularisé par Anne de Bretagne, le blé noir s'implante en Bretagne dès le XVème siècle. 
Durant plus de 3 siècles, il devient l'alimentation principale des Bretons.

LA PLANTE : Le blé noir, appartient à la Famille Polygonacée, comme l'oseille ou la rhubarbe. Contrairement à ce que laisse supposer son nom, ce n'est pas une céréale. Mais il possède néanmoins des qualités nutritionnelles très proches de celles du blé. Il est du genre Fagopyrum, nom latin signifiant que sa graine ressemble au fruit du hêtre.

LA CULTURE DU BLE NOIR, UNE TRADITION BRETONNE : 
Grâce à son climat et à la qualité de son terroir, la Bretagne reste une terre de prédilection pour la culture de cette plante. Semé entre mai et juin, le blé noir cultivé en Bretagne se récolte de septembre à octobre. Son cycle de vie est simplement rythmé par la pluie et le soleil.

QU'EST CE QUE L'IGP ?
C'est une Indication Géographique Protégée qui garantit un lien entre un produit et son territoire et qui permet de valoriser des savoir-faire en matière de production agricole et de produits transformés sur une zone géographique.
Le lien entre le produit et la zone géographique constitue le point essentiel d'une IGP

LE BLE NOIR CANDIDAT PARFAIT POUR L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE
La culture de blé noir ne supporte aucun traitement, ni herbicide, ni produit phytosanitaire. Sa résistance naturelle fait de lui un parfait candidat pour la culture biologique. Depuis 1987, des producteurs , des stockeurs et des meuniers, passionnés par le blé noir cultivé en Bretagne, ont mis en commun toute leur énergie, leur savoir-faire pour relancer cette culture. Avant de pouvoir être dégustée, la graine de blé noir doit être transformée en farine de blé noir de Bretagne IGP par des meuniers bretons, héritiers de cette production ancestrale.